Comment nourrir ses alevins ? Cultures durables de nourriture vivante !

shanganagh-takhisis
shanganagh-takhisis il y a 26 jours

Chez tout aquariophile passionné vient le moment où arrive une reproduction et selon l’espèce, elle peut prendre de grosses proportions. Des poissons qui ne pondent que 20 à 30 oeufs à ceux qui en pondent plusieurs centaines, on en vient fatalement à devoir nourrir de minuscules alevins et c’est bien souvent là que le bât blesse !

Pour la quasi-totalité des poissons, l’aliment préconisé pour nourrir les alevins sont les nauplies d’artémias. Les artémias sont de minuscules crustacés d’eau de mer semblables à des crevettes et les nauplies sont tout simplement leurs larves. Seulement voilà, nombre d’entre nous n’arrivent pas à les faire éclore pour une raison ou une autre et cela, même en essayant à plusieurs reprises...

évolution artémia, de l'oeuf à l'adulte
Artémia Salina – L’évolution de l’oeuf à l’adulte
nauplies d'artémias
Nauplies d’artémias

Pour pallier ce problème, je vous propose trois aliments de substitution sous forme de cultures durables et peu contraignantes :

  1. Les paramécies
  2. Les anguillules du vinaigre
  3. Les microvers

Les paramécies

Les paramécies mesurent entre 0,1 et 0,3 mm et se nourrissent de bactéries. Elles vivent en eau douce de façon isolée mais on peut aussi les trouver regroupées sous forme de biofilm bleu irisé. Vous en avez peut-être même cultivé en cours de biologie quand vous étiez à l’école.

paramecie
Paramécies
paramecie
Biofilm

Pour la culture, vous avez besoin :

  • 1 souche de paramécies
  • 1 bouteille de jus de fruits à large goulot
  • Du lait

Lancez votre culture

Mettez votre souche dans votre bouteille, complétez jusqu’en haut avec de l’eau de votre aquarium, ajoutez une goutte de lait, juste pour troubler l’eau. Ne fermez pas la bouteille. Quand l’eau est redevenue claire au bout de 2 ou 3 jours, les paramécies ayant consommé le lait, en remettre une goutte.

Pour voir vos paramécies, attendez que l’eau soit claire puis placez la bouteille dans le noir avec une bougie à côté. Les paramécies étant attirées par la lumière, elles se regrouperont sous forme de « nuage ».

Pour les prélever, utilisez une simple pipette ou une seringue et videz la dans votre aquarium.

Si les alevins sont très nombreux, vous pouvez installer votre culture en goutte-à-goutte en utilisant un tuyau très fin (fil pour scoubidou). Quand il ne reste plus que 5 cm de culture dans la bouteille, rajoutez de l’eau et une goutte de lait pour relancer la culture.

Les anguillules de vinaigre

S’il est bien une culture incontournable, c’est bien celle-ci ! Economique et particulièrement durable, elle est d’une simplicité enfantine ! Les anguillules mesurent environ 1 mm de long mais sont plus fines que les nauplies d’artémias et, très gros avantage, elles survivent quelques jours dans l’aquarium là où les nauplies, issues d’un milieu salé, ne tiennent que quelques heures.

évolution artémia, de l'oeuf à l'adulte
Anguillules en très gros plan

Pour la culture vous aurez besoin

  • 1 souche d’anguillules du vinaigre
  • 1 bocal à grande ouverture (bocal de cornichons familial)
  • Vinaigre de cidre
  • 1 pomme (non traitée)
  • Eau

Lancez votre culture

Remplissez la moitié de votre bocal avec du vinaigre de cidre et complétez l’autre moitié avec de l’eau. Ajouter la pomme coupée grossièrement puis la souche. Fermez le bocal et… oubliez-le ! Il faut environ 1 mois pour que les anguillules colonisent le milieu.

Ce mois écoulé, vous pouvez prélever les anguillules et pour cela, vous aurez besoin d’un tube à essai (moi j’ai utilisé un tube dans lequel on met des dragées dans les mariages), d’un peu de perlon et d’une pipette (ou une seringue).

Prélevez vos anguillules

Remplissez la moitié du tube à essai avec le milieu de culture, ajoutez un petit peu de perlon de façon qu’il trempe juste un peu dans le milieu puis complétez avec de l’eau claire (ça ne se mélangera pas). Attendez 1 heure. Pendant ce laps de temps, les anguillules vont monter vers l’eau claire en passant à travers le perlon. Prélevez l’eau claire et ses occupantes avec la pipette et videz la dans votre aquarium. Ceci fait, remettez de l’eau claire dans le tube car il reste des anguillules qui n’ont pas encore traversé le perlon…

Bocaux de culture d’anguillules du vinaigre
Bocaux de culture d’anguillules du vinaigre
Tubes à essais
Tubes à essais

Bien entendu, vous pouvez créer de nouvelles cultures en ensemençant d’autres bocaux avec votre culture existante.

Les microvers

Encore une culture longue durée et pourtant assez peu utilisée car elle a mauvaise réputation : elle pue ! Oui, mais ça, c’était avant car il était préconisé de mettre du lait dans le milieu de culture. Ledit lait tournait au bout de 2-3 jours et exhalait une odeur assez désagréable. Problème résolu : plus de lait, plus d’odeur, c’est aussi simple que cela !

Les microvers sont des nématodes du genre Panagrellus et mesurent environ 1 mm de long et sont très fins, comme les anguillules.

Pour les élever, vous aurez besoin

  • 1 souche de microvers
  • Petits pots transparents ou petits tupperwares
  • Flocons d’avoine (bio dans l’idéal)
  • Levure de bière ou de boulanger
  • Eau

Lancez votre culture

Dans une casserole, mettez 4 volumes de flocons d’avoine, 1 volume de levure, 3 volumes d’eau en délayant peu à peu. Faites cuire 2 minutes.

Versez cette préparation dans un ou plusieurs pots selon vos besoins et laissez refroidir. Une fois froids, ensemencez les pots avec la souche, mélangez et conservez à température ambiante.

Cultures de microvers
Cultures de microvers

Les microvers se développent rapidement et peuvent être prélevés en 2 ou 3 jours, à l’aide d’une palette ou d’un pinceau, en raclant les bords du contenant. On procédera à un repiquage toutes les 4 à 6 semaines. Le repiquage consiste simplement à refaire une culture avec un milieu neuf et à l’ensemencer à partir de la culture existante.

Attention !

Pour le bien-être de vos alevins et une croissance harmonieuse et sans carences, vous ne devez pas leur donner une unique nourriture mais varier leur alimentation sans négliger les apports végétaux.

N'hésitez pas à partager et à réagir !

shanganagh-takhisis
shanganagh-takhisis il y a 26 jours
Voir les sources
Comment nourrir ses bébés poissons suite à une reproduction ?

On ne dit pas "bébé poisson" mais "alevin" ! Alors, avec quoi et comment nourrir ses alevins pour une alimentation variée et une nourriture adaptée suite à une reproduction ? 3 cultures simples et rapides à faire chez soi à moindre coût pour optimiser les chances de survie de vos protégés.

Ceci peut vous intéresser

Voir les articles "tutoriels, diy & astuces"
Cet article peut constituer un point de vue propre à son auteur. Veillez à vérifier par vous même l'exactitude, la véracité ou la complétude des informations qui y apparaissent.

2 commentaires

shanganagh-takhisis
shanganagh-takhisis
Si d'autres cultures vous intéressent, dites le moi et je vous ferais la suite de l'article. J'ai oublié de mettre les sources. Alors : Sources Internet, Aqualiment.
Pour trouver les souches, rendez-vous ici : https://www.aqualiment.com/v2/
Intestin63
Intestin63
Excellent article, merci ! Y'a t'il des préférences en fonction de la taille des alevins ou autres ?
Anonyme
Anonyme
Anonyme
Anonyme