Le discus, le roi des aquariums tropicaux d'eau douce

DISCUSBODY
DISCUSBODY il y a 13 jours

Généralités

DISCUS (dans d’autres langues DISKUS), dont le nom scientifique est Symphysodon

Découvert en premier par le zoologiste JOHAN JACOB HECKEL en 1840 pour le discus HECKEL, puis en 1904 par le zoologiste M PELLEGRIN pour le discus aequifasciatus, puis en, 1959 par le zoologiste M LYONS en 1959 pour le discus TARZOO.

milieu naturel du discus
Milieu naturel du discus, il apprécie les bordures remplies de racines et des petits affluents remplis de cachettes L’eau est foncée, dites « Noire », ou teintée par les sédiments en suspensions.
milieu naturel du discus
milieu naturel du discus

Poisson d’origine d’Amazonie (rio negro principalement et ses affluents). Il existe plusieurs variétés sauvages, dont le plus célèbre le DISCUS HECKEL, repérable avec sa bande noire vertical, et le DISCUS AEQUIFASCIATUS, le discus brun ou commun qui a donné la plus part des variétés d’élevages actuelles en commençant par le discus turquoise et le discus TARZOO un peu plus vert que les autres et se trouve plus dans le bassin ouest de l’Amazonie. Il apprécie principalement les eaux dites « noires », avec un biotope proche de mangrove (sable ou boue au fond et des racines d’arbres plongées dans l’eau)

discus sauvage le vrai discus
Discus sauvage Heckel (le vrai discus pour beaucoup de passionné)

C’est un poisson de forme circulaire et verticale, d’où son nom discus qui vient de disque. Sa taille adulte est située le plus souvent entre 15 et 20cm (certains spécimens peuvent atteindre 23cm) et le corps en épaisseur est généralement situé entre 2 et 3.5cm.

Il est de la famille des cichlides, cela se remarque aussi dans son comportement de parents très protecteurs des petits les premières semaines de leur vie.

C’est un poisson qui vit en groupe de 5 à 6 individus minimum, sauf les couples qui arrivent à vivre ensemble toute leur vie.

Vu sa taille imposante une fois adulte, on compte environs 50L d’eau par poisson, c’est pour cela que l’on parle de discus qu’à partir des aquariums de 300L d’eau, donc un achat d’un aquarium communautaire de minimum 350L (dimension traditionnelle 120cmx50x60cm)

Mais il est fort conseillé pour l’esthétique et le bien être de celui-ci de pouvoir commencer avec un 450L (150x50x60cm) afin de penser au bien-être d’un groupe de 6 à 8 individus, des espèces de petits poissons pour l’esthétisme et des poissons nettoyeurs de fond ou autres qui sont importants pour le bon fonctionnement d’un aquarium.

C’est un poisson territorial, il sera plus facile si les discus sont introduits dans les mêmes temps. (Astuces: si vous deviez introduire des discus dans un groupe formé, vous pouvez changer la décoration au moment de l’introduction, comme changer la position d’une racine sera suffisant pour faciliter l’intégration des nouveaux discus)

L’eau est douce même très douce GH 3, de nature plutôt acide ph 5, ne supporte pas trop les augmentations de nitrites. Mais les spécimens actuels d’élevages sont plus résistants et supportes un ph plutôt neutre (entre 6 et 7) et jusqu’à des GH 10 12.

La température doit être toujours entre 28 et 30 degrés Celsius.

Pour les spécimens d’élevages en bas d’expo ou communautaire, je conseille d’avoir un PH entre 6.5 et 7.5, un Gh de 3 à 5, et une conductivité entre 250ms et 380ms.

Avoir des discus chez soi : le mode d'emploi

Dans cette partie, vu que notre objectif est que n’importe qui puissent avoir un beau bac à Discus chez lui, et que les poissons puissent avoir tout le soin et le respect conforme à une éthique favorable à nos principes. Nous ne parlerons que des discus dit « d’élevages ».

Le matériel

Un bac de 120cm à 150cm de longueur et de 60cm de hauteur, profondeur minimale conseillée 50cm, soit un volume minimal 350L dans l’extrême, la bonne moyenne se situe entre 450L et 500L pour garder un confort d’entretien et un confort vital pour les discus.

aquarium ideal discus
Aquarium de discus, le discus a besoin de racines pour se mettre dessous et apprécie aussi les plantes à grandes feuilles ou en suspension afin de tamiser la lumière

Le chauffage , il faut compter 1w par litres d’eau afin d’avoir un chauffage homogène il est fortement conseillé d’avoir 2 chauffages au lieu d’un seul et gros, à partir de 150cm de longueur de bac, placé de part et d’autre du bac. Le type RESISTANCE EN VERRE IMMERGEE sera le plus efficace

La pompe, il est conseillé afin de maximiser la place au sein du bac, d’avoir une filtration extérieure. Je conseille d’avoir au moins 4 fois le volume d’eau filtré par heure, car il faut penser que l’efficacité de filtration baisse entre deux nettoyages mais elle se doit de rester toujours performante. Je conseille à partir de 600L à 700L d’avoir deux pompes externes de moyens débits au lieu d’avoir une seule et grosse pompe.

La sortie d’eau dans l’aquarium la plus adapté pour les discus est un type de tube percés (exemple KIT 2 EHEIM) en dirigeant le flux dans le sens de la longueur de l’aquarium. Vu que nos discus n’aiment pas le courant en direct, je conseille de plonger le tube d’évacuation à 3cm sous la surface et de faire cracher l’évacuation de façon incliné de 10 degrés vers la surface de l’eau. Pour un bon démarrage il faudra mettre des bactéries spécial filtres dans la pompe.

pompe et filtration pour discus
Filtre extérieur présentant un bon kit pour le rejet avec sa canne de rejet percé

Dans cette pompe, il est conseillé d’avoir une filtration biologique avec des granules exprès, afin de créer un support pour les bactéries, de la filtration mécanique avec de la succession de mousses avec des différentes mailles jusqu’à avoir de la ouate pour filtrer les plus petites particules.

Il est conseillé de mettre de la tourbe dans le filtre, afin d’optimiser les propriétés de l’eau.

Afin d’éviter d’avoir l’eau trop « NOIRE » avec la tourbe, il faut la mettre en plein milieu du filtre avec de la ouate après celle-ci, les propriétés de l’eau dû à la tourbe ne seront pas trop altérées de cette manière et l’eau restera cristalline.

Une pompe à air, à une ou deux sorties, il faudra un débit à peu près de 3/4 du volume du bac par heure. Soit pour un aquarium de 400L, il faudra 300L d’air par heure. Une eau oxygénée sera bonne pour vos poissons et aussi pour les plantes.

L’éclairage, le discus n’a pas besoin spécialement de lumière, juste un éclairage naturel venant de l’extérieur, lui suffirait. Mais pour un aquarium de présentation, de plaisirs, et surtout s’il est planté, choisissez un éclairage adapté à vos plantes sans oublier qu’il doit sublimé quand même les couleurs de nos discus.

Le sol, vous pouvez mettre une couche de sol technique, faire attention certains auront tendance à augmenter ou à empêcher le Ph de chuter. Pour des poissons d’élevage, le MANADO de JBL a été souvent critiqué pour le discus, mais il n’empêchera pas d’élever et faire grossir correctement des spécimens qui sont issus d’élevages, (le seul inconvénient ce genre de sol technique aura tendance à flotter au début si il n’a pas une couverture d’autres sables au-dessus de lui)

Au plus simple, même si vous planter des plantes aquatiques, prendre un sable qui convient surtout aux corydoras (poissons qu’il faudra avoir pour l’équilibre du bac) et mettre des billes d’engrais (1 tous les 10cm carré du bac au début) vos plantes prendront racines rapidement.

engrais boule pour aquarium
Exemple d’engrais en boule

La décoration, je ne vois pas de bac à discus sans racines de mangroves ou autres racines biscornues permettant d’assurer une protection et de l’ombre pour les DISCUS (prévoir des racines permettant que les discus de 15 à 20cm puissent aller dessous, ils apprécieront même d’avantage aux plantes.

racine araignee pour discus
De préférence à prendre des racines type araignée de taille suffisantes ou type pieds de vignes
racine bloc à éviter pour les discus
Ce type de racine en « bloc » est inutile pour les DISCUS (ce sont des racines pour loricaridés ou juste une décoration)

Les plantes : elles ne sont pas obligatoires pour les discus mais elles permettent de présenter un beau bac et sont utiles pour les poissons essentiels au bon fonctionnement du bac, comme les corydoras, les loricaridés et les otocinclus. Et rassurent aussi les poissons d’ornements qui pourront être mis avec les discus.

Il faut que les plantes, par leurs longues feuilles, créent de nombreux points « d’ombres », car ce sont ces points que les discus apprécient pour y passer leur journée et/ou se reposer, se sentir en sécurité. Prendre des plantes résistantes aux fortes températures d’eau correspondantes aux discus (les échinodorus sont souvent les mieux adaptés)

bac planté discus
Bac planté avec des discus, une belle echinodorus, et des valisnerias, en complément des racines, il y a plein de « points d’ombres »

Le contrôle de l’eau : Un thermomètre, et un appareil de contrôle de conductivité sont fortement conseillés (les appareils de mesures de conductivités coutent 20 a 25eur sur internet et mesure aussi efficacement la température de l’eau). Des testeurs de GH et KH peuvent être bon d’avoir, seuls les tests à gouttes seront efficaces. Un testeur de nitrites et nitrates sera fortement conseillé d’avoir surtout en cas de soucis avec les poissons il faudra examiner ces paramètres de très près.

Un osmoseur, cela ne coute pas très cher et pour un usage simple pour un ou deux aquariums, un 160/190L par jour est suffisant. Principalement conseillé pour ceux qui vivent en ville et/ou qui n’ont pas une bonne qualité d’eau (les GH + 10). Et pour avoir étudié les composantes microscopiques de l’eau du robinet, je suis pour la rendre plus douce chez soi, car il faut aussi enlever les métaux lourds, les chlores, les oestrogènes présents dans ces eaux qui sont le plus souvent une grande partie une eau recyclée et où une eau polluée par l’agriculture et l’industrie. L’eau de pluie est douce mais aussi polluée car les pollutions de l’air envahissent les gouttelettes d’eau

Pour son installation au plus simple : RACCORDER L’OSMOSEUR à cotes des WC, sur le robinet d’arrivé d’eau de la chasse d’eau, en faisant une dérivation. L’eau perdue de l’osmoseur la faire écouler dans les WC quand l’osmoseur est actif (compter 3H pour 20L d’eau osmosé en moyenne), Prévoir 60L de capacités de stockage d’eau osmosé pour l’entretien d’un aquarium de 300 à 350L (soit 3 bidons de 20L).

osmoseur aquarium  WC
Exemple d'un osmoseur raccorder en appartement dans un WC
osmoseur aquarium  WC
Possibilité de coffrage
osmoseur aquarium  WC
Dissimulation dans un coffrage
  1. L’eau arrivant pour la chasse d’eau est dérivée à l’aide d’un robinet supplémentaire et un raccord pour tuyau d’osmoseur (tuyau de frigidaire américain ici tuyau bleu)
  2. L’osmoseur est fixé au mur, le tuyau rouge est la sortie d’eau dite "eau usée" et est rejetée dans les WC directement lors de son fonctionnement.
  3. Le tuyau BLANC en sortie de l’osmoseur est raccordé au bidon de stockage.
  4. L’astuce est de calculé le temps pour remplir 20L, ici dans ce cas c’est 3H pour 20L, il faut donc mettre le minuteur à chaque mise en route par simple ouverture du robinet de l’osmoseur.
  5. INFO : le débit dépendra de la pression de l’arrivée de l’eau dans l’osmoseur, certaines personnes ajoutent une pompe afin d’augmenter ce débit et éviter aussi les pertes d’eaux.
  6. En moyenne 300L d’eaux osmosées coutent environs 5 à 6 euros.

(ASTUCE : chez BOTANIC le prix au litres est de 10ct avec la carte club et dans les MAXIZOO l’eau osmosée est souvent offerte mais on n’est jamais certains du stock proposé)

Les changements d'eau

Dans un bac communautaire, il faut un bon cycle de vie, un biotope permettant d’être majoritairement autonome dans sa transformation des déchets. Un changement d’eau de 25% à 30% tous les 5 jours suffiront pour un bon renouvellement de l’eau si le biotope est bien en place.

L’eau prélevée sera l’eau la plus profonde du bac (ne pas aspiré l’eau en surface c’est souvent la meilleure, car les déchets par gravité iront s’installé au fond du bac pour simplifier l’idée.

L’eau « neuve » que l’on remettra dans le bac, sera à doser avec les valeurs initiales de votre eau du robinet. L’équation sera la suivante : la quantité d’eau osmosé sera en fonction du GH de votre eau du robinet, mais en moyenne en France où le GH est entre 10 et 20, il faudra faire entre 40 et 60% d’eau osmosé (soit 60 à 40% d’eau du robinet).

Astuce : utiliser le système IN-OUT de JBL c’est hyper pratique (même si votre évier est à + de 10 mètres de votre aquarium, ou si vous en avez la possibilité, arroser vos plantes, fleurs ou légumes avec cette eau) et cela permet d’utiliser le mitigeur présent sur le robinet pour ne pas injecter de l’eau du robinet trop froide.

Lors votre changement d’eau il ne faut pas que l’eau de votre bac descende en dessous de 24 degrés Celsius.

Nourriture

Les changements d’eau fréquents sont importants car un discus a un petit estomac vite rassasié, mais aussi vite digérés, donc il est important de nourrir souvent ses discus, 7 fois par jour quand ils sont petits en pleine croissances, 5 à 6 fois par jour pour des subadultes, et 3 à 4 fois par jour pour les adultes.

  • Il faut varier la nourriture, et privilégier la nourriture hyper protéinée.
  • La nourriture essentielle est la nourriture dite « naturelle », non lyophilisé.
  • La nourriture vivante ne se trouve plus comme avant, le surgelé est une bonne compensation.

Afin de varier, il faut tout à porter de main, donc il faut acheter tout d’un coup et avoir chez soi. Dans la nourriture congelés il faut du SPECIAL DISCUS (base de coeur de boeuf/moules), du COEUR DE BOEUF, du TUBIFLEX, du SPECIAL DISCUS ENRICHI A L’AIL (prévient des maladies par les bonnes actions de l’ail)

En nourriture lyophilisé, il faudra du TETRA DISCUS GRANULE et du TUBIFLEX, cela suffira comme complément alimentaire.

Nourrir principalement par du congelé, il faut compter un demi cube par discus subadulte et par portion, (soit 3 cubes de surgelés pour 6 discus 2 à 3 fois par jour si possible).

Ne pouvant pas contrôler à 100% que toute la nourriture soit ingérer par nos discus, il nous faut donc des compagnons nécessaires pour le nettoyage et la bonne mise en place du biotope dans l’aquarium. Loi de Lavoisier (rien ne se perd tout se transforme, à nous d’optimiser les bonnes transformations)

Compagnons nécessaires pour le biotope du bac

Comme dans un hôtel, il est important d’avoir un bon service en place avant d’y accueillir des hôtes de prestiges (aucunes prétentions mais des poissons entre 50 et 200eur pièces cela reste prestigieux)

On ne peut pas concevoir un bac communautaire de DISCUS sans avoir une armée de 12 à 15 corydoras pour 350L. Ils participeront au nettoyage des nourritures restantes au sol et sont de bons compagnons paisibles. Les corydoras, la valeur sûre, il y en de toutes les tailles et couleurs.

corydoras
corydoras
corydoras

Les loricaridés, les plus communs sont les ancistrus ayant une taille qui reste correcte (13cm pour les plus gros), attention à respecter donc le types d’espèces car il ne faudrait pas qu’un Plécostomus de 600 grammes viennent tout détruire au moindre cout de queue et déranger à la tranquillité de nos discus. Sinon ces loricaridés vivent la plupart en groupe, prendre 3 individus pour 300 Litres est une bonne moyenne. Ils vont participer aussi au nettoyage des nourritures restantes.

Les otocinclus, petit poisson qui sera très utile comme agent de nettoyage des algues sur les roches, racines et vitres, prévoir 2 à 4 individus pour 300L de volume. On peut entendre que certaines personnes les ont vu se coller aux discus, cela arrive quand l’aquarium n’a plus de plantes, et plus de microalgues à se nourrir, si cela arrive juste les nourrir avec une demi-pastille pour loricaridé de temps en temps pour compenser le manque de nourriture.

Les escargots, leur utilisation n’est plus à prouver, même si leur contrôle de population doit être fait la plupart du temps manuellement lors des nettoyages. Les mélanoïdes et les planorbes sont utiles à la fois pour détruire la nourriture restante mais aussi pour l’aération du sol pour les plantes et pour le nettoyage des microalgues qui peuvent apparaitre.

Avec tout cela on peut enfin parler de nos discus que l’on va introduire dans notre aquarium.

Choisir ses discus

Tout d’abord, il existe de nombreuses espèces et d’hybrides, le gout et les couleurs sont un choix personnel, nous traiterons juste donc la forme et la santé du discus, et ainsi permettre aux gens de ne pas « se tromper » et d’avoir après un plaisir d’avoir du discus chez soi.

TAILLE : le discus adultes fait entre 15 et 20 cm de longueur et doit avoir une hauteur homogène à la longueur afin de faire un disque presque parfait.

Certes les mesures sont faites nageoires dépliées, mais il faut avant tout que le corps du poisson ayant un problème de hauteur, ne soit pas trop compenser par des nageoires dorsales et anales sur développées.

Il est même plus esthétique d’avoir des poissons même légèrement plus haut que long, certains se font même appeler des discus « high body » (en français Corps haut).

Pour savoir si le Discus à un problème de croissance et où devinez donc un âge approximativement, il faudra se référer à la taille de l’oeil et à sa proportion par rapport au corps.

On dit souvent qu’un discus doit avoir un petit oeil, c’est surtout pour les cas de juvéniles et subadultes qu’il faut bien s’atteler à regarder cela. En gros, l’oeil est un indicateur d’âge du poisson, plus sont oeil est gros plus il a pris de l’âge.

mes discus, marlboro orange et bleu cobalt

Voici deux discus, nous voyons que l’orange a un oeil plus petit que le bleu qui est a gauche de la photo, nous pouvons prétendre à coup sûr que le orange est encore en cours de croissance même s'il est déjà plus grand que le bleu, le bleu ayant déjà un oeil dit d’adulte, ne grandira plus ou très peu. (voici la critique que l’on peut faire sans connaitre les poissons).

Mais vu que ce sont mes poissons, la bleu cobalt est une femelle ayant eu plusieurs pontes à son actif, nous sommes certains qu’elle restera à cette taille soit environ 14cm. Le Marlboro Orange, lui est surement un mâle, et est encore en cours de croissance, il fait déjà presque 17cm.

Un discus a une croissance sur les 18 premiers mois de sa vie, pour vous simplifier, il faut en gros qu’ils prennent 1,10cm par mois, soit un poisson de 10 mois devra faire 10cm de long minimum. Donc le mieux serait avant d’acheter, de connaitre l’âge du poisson.

Et je ne conseillerai jamais d’acheter à un novice pour un bac communautaire des poissons qui n’aurait pas 10cm de long minimum, sachant que le meilleur est d’avoir des individus de 12 14cm pour débuter qui aurait donc 10 à 12 mois maximum. La croissance des juvéniles il faut laisser cela à l’éleveur, c’est un métier de bien faire grandir ses discus, faire manger 7 fois par jour ses poissons et cela avec de l’alimentation de qualité et variée, c’est un travail à plein temps. Donc acheter des discus en animalerie de 5cm c’est pire que de prendre un chaton qui viendrait juste de naitre et s’en occuper soi-même.

discus en magasin
Dans un magasin, priorisez des poissons dépassant les 10cm, et faites attentions aux retards de croissances souvent observés à partir du stockage chez les grossistes et continuant dans les magasins. Priorisez aussi des poissons étant réceptionné récemment. Après l’acclimatation faites leur une bonne cure de nourriture et de vitamines, afin de redémarrer leur croissance correctement. Mais n’espérer pas d’avoir des poissons de grandes tailles records ayant des yeux déjà assez gros par rapport à leur taille comme nous pouvons l’observer sur le spécimen de 11cm environs à gauche de la photo.

Santé et comportement du poisson

Un poisson en bonne santé est tout d’abord comme tout autre poisson, un poisson qui vient se nourrir quand c’est l’heure de se nourrir. On ne doit pas voir apparaitre des signes de malnutrition, en voyant le squelette du poisson sous la peau.

Le Discus doit avoir ses nageoires bien dépliées lors de la nage. Et doit respirer normalement de façon rythmée normalement (50 à 70 ouvertures de branchies par minutes en statique ou nage normale).

C’est un poisson paisible, tous ne viennent pas à la face de l’aquarium s’ils ne connaissent pas une fois adulte, mais c’est à son comportement envers les autres qu’il faudra analyser. C’est un poisson territorial, il faudra prendre des poissons qui ont du caractère car une fois dans votre aquarium il devra faire face à d’autres individus et donc s’imposer dans la hiérarchie sans spécialement devenir la tête du groupe. Mais un faible de caractère risque de mal supporter les changements.

Si c’est un poisson acheté chez un particulier, prenez de préférence un poisson qui a connu du passage dans la maison, s’il y a eu des chiens qui aboyaient, des enfants qui courraient et criaient, ce sera un gage que ce ou ces discus sauront mieux supporter le bruit et les passages, et donc s’adapter au mieux dans n’importe quel milieu.

mes discus mangent dans mon aquarium

Groupe de discus, venant réclamer de la nourriture, c’est signe de bonne santé, et aussi qu’ils ne sont pas stressés par l’environnement. Car il faut beaucoup travailler sur le « bien être » de ce poisson, dans la composition de l’aquarium, des différences de caractères d’individus, des tailles des individus, de la qualité de l’eau, et de l’environnement autour de l’aquarium. Contrairement à d’autres espèces de poissons, le discus a la faculté de reconnaitre chaque individu et d’avoir le comportement diffèrent envers chacun de nous.

C’est un poisson qui s’apprivoise et ils ont chacun une personnalité avec un caractère et des préférences. Le groupe a une hiérarchie, mais cette hiérarchie peut être renversée tout simplement par l’arrivée d’un nouvel individu, ou la vente d’un des leur, ou tout simplement par un changement de position du décor de l’aquarium. Parfois c’est bon de cassé cette hiérarchie pour éviter la persécution d’un individu plus qu’un autre.

Les poissons ne doivent pas avoir de trous dans la peau (autre qu’une blessure dû à un frottement contre une racine ou autre), ni de taches ou points blancs. Ils ne doivent pas avoir d’excréments visqueux blanc ou collants. Regardez bien que les opercules des branchies ne restent pas ouverts d’un côté ou des deux côtes, ce qui pourrait présager d’avoir des vers de branchies. Un poisson sain est un poisson qui se porte bien dans l’eau.

Aide pour reconnaître un beau spécimen

Voici quelques exemples de poissons qui ne sont pas conforme aux critères de sélections. Pour aider à la comparaison voici un spécimen qui représente de belles caractéristiques de tailles, formes et proportions.

discus parfait
Un discus dont le corps (sans les nageoires est déjà bien rond) ne représente pas de défaut sur les nageoires, est de grande taille (environs 19cm), la nageoire dorsale commence au même niveau que les pelviennes si on trace une ligne verticale sur le poisson. Et reste bien dodus, nous ne voyons pas de traces de maigreurs.
discus à front plat
DISCUS a FRONT PLAT, le front plat donne une allure de tête en triangle. Ce spécimen est d’autant plus désavantagé que ses nageoires dorsales et anales sont en fuseau voilé. En comparaison sur la photo derrière nous voyons une tête arrondie d’un bleu cobalt.
discus malformé
MAL FORMATION, sur ce spécimen, nous voyons une petite tête a gros yeux, les nageoires dorsales ne sont pas proportionnelles à la nageoire anale, ce qui lui donne une allure d’être plus gros en partie supérieur qu’en partie inférieur du corps. D’avoir une petite tête avec des petites opercules d’ouïe et branchies nous ne pouvons pas savoir sur le long terme si cela peut le handicapé pour la bonne oxygénation.
discus nanisme, nanifiés
Ce couple est a priori atteint de fort nanisme, vendu en couple sur le bon coin on peut prétendre que la femelle a déjà pondu. Ils font 10cm pour des adultes, car leur œil est un œil de poisson de plus de 2ans. Ce sont des discus à ne pas prendre, leur croissance a été gâché par un manque de soin des grossistes, vendeurs et propriétaires. On ne peut même pas savoir si ce fort nanisme peut engendrer une mortalité précoce dans le temps (car un discus vit 10ans au moins).

Souvent ce type de discus de 5cm max sont vu dans les magasins, la première chose est la maigreur du poisson qui présage aussi un poisson en mauvaise santé. Cela se répercute directement sur la mauvaise croissance, avec un oeil trop gros et une mauvaise proportion du corps qui commence à grandir de façon allongée.

C’est un poisson qui est normalement mis au rebus par des éleveurs qui ne sont pas scrupuleux. On peut rattraper cette défaillance avec de nombreux soin, donc même offert, je ne le conseillerai pas. C’est une perte de temps qui ne procure pas de plaisir.

discus à mauvaises pelviennes
Ce discus présente un mauvais développement des nageoires pelviennes. Les pelviennes atrophiée n’en feront pas un beau discus et surtout peut créer aussi des problèmes de nages par la suite ce qui peut fatiguer le poisson et entrainé une perte plus rapide suivant les conflits de hiérarchies.
discus corps allongé
CORPS ALLONGE, voici un spécimen sauvage avec une malformation qui peut arriver avec des spécimens d’élevage, le corps est tout bonnement allongé, et on n’a pas de forme en disque qui lui a donné son nom d’origine, le DISCUS.

N'hésitez pas à partager et à réagir !

DISCUSBODY
DISCUSBODY il y a 13 jours
Voir les sources et remerciements
Le discus :
  1. Poisson d'eau douce tropicale d'origine d'Amazonie
  2. Famille des cichlidés
  3. Gros poisson qui atteint 20cm de diamètre
  4. Eau chaude entre 28 et 30 degrés
  5. Besoin d’un bac de minimum 350L et fortement conseillé à partir de 450L
  6. Bien maîtriser les paramètres de l'eau pour son bien-être
Comment maintenir des discus dans un aquarium, dans de bonnes conditions ?

Pour cela, il faut bien préparer l'arrivée des discus ! Avant d’introduire des discus, pour que tout se passe bien, il faut paramétrer déjà l’aquarium entre son matériel, son eau et s’aider par des « agents du nettoyages », escargots et poissons à créer un biotope qui permettra d’optimiser l'aquarium et son autonomie de traitements des déchets.

Comment bien choisir ses discus ?
  1. Vérifiez sa santé et son comportement
  2. Vérifiez son caractère
  3. Vérifiez sa taille et ses porportions
  4. Vérifiez les nageoires
  5. Vérifiez qu'il n'y a aucune malformation, trou, ou anomalie physique.

Ceci peut vous intéresser

Voir les articles "faune"
Cet article peut constituer un point de vue propre à son auteur. Veillez à vérifier par vous même l'exactitude, la véracité ou la complétude des informations qui y apparaissent.

12 commentaires

NakMuay
NakMuay
Au top !! Merci !
Babapizza
Babapizza
Cool, article intéressant !
Attention cependant : Le Manado de JBL n'est absolument pas un sol technique mais un sol neutre. Ensuite c'est un substrat qui est fait pour être utilisé seul ou pour recouvrir un sol nutritif si c'est le cas, il n'est pas nécessaire de le recouvrir avec autre chose. Pour éviter la flottaison il est nécessaire de bien le rincer avant la mise en place dans le bac.
DISCUSBODY
DISCUSBODY
Merci baba
mais il est vendu souvent comme un sol et non un sable’ ou gravier simple.

Moi encore 5 mois après j en retrouve qui se mette à flotter ^^

Après je ne suis pas expert en jardinerie aquatique, la pluspart des ???? plantes communes poussent très bien sans’ sol technique.
Babapizza
Babapizza
@DISCUSBODY Il est vendu comme un substrat. C'est un mot général en botanique qui veut simplement dire "support". Donc du sable peut être un substrat aussi. Je ne mentionne pas que les plantes poussent ou pas dedans (ce qui est un autre sujet), c'est juste que l'impact d'un Manado qui est un sol neutre n'a rien à voir avec un sol technique ou un sol nutritif. Il faut faire la distinction parceque les résultantes chimiques ne seront pas les mêmes. C'est donc une erreur de l'appeler sol technique tout simplement.
DISCUSBODY
DISCUSBODY
ok je comprends ... il manque de technique ce sol^^
Il faudra corriger.

Oui comme tu dis ça n’empeche Pas de pousser mais il n y a pas la chimie et les molécules d’un véritable sol technique
Babapizza
Babapizza
@DISCUSBODY oui voilà :). Sinon merci pour l'article, j'ai appris pas mal de trucs !
Anonyme
Anonyme
DISCUSBODY
DISCUSBODY
Après j espère il y en a qui se lanceront après la’ lecture ;)
NakMuay
NakMuay
Ça donne envie en tout cas ;p et puis beaucoup se lance sans savoir tout ça alors tu vas sûrement en décourager également lol
DISCUSBODY
DISCUSBODY
@NakMuay alors ça c’est Sur ^^ surtout si les femmes des monsieurs vont lire je les entends déjà « tu vois henry on ne va pas commencer avec 450l dans’ le salon »

Alors que je trouve plus c’est gros plus c’est facile
NakMuay
NakMuay
@DISCUSBODY Ouais clairement ;D
shanganagh-takhisis
shanganagh-takhisis
Je surenchéris ! Il est plus facile de maintenir un gros bac qu'un petit ! Par contre, tu ne m'as pas dégoûtée mais je ne me lancerais quand même pas dans les Discus, je n'ai pas cette patience, je préfère admirer ceux des aquariophiles qui en maintiennent ! Plus tard, peut-être... En attendant, super article !
Vreck
Vreck
Plus c'est gros, moins on a de risques de déséquilibre des paramètres.
Anonyme
Anonyme
Anonyme
Anonyme
Anonyme
Anonyme