Le genre betta

Le genre betta

shanganagh-takhisis
Créé il y a 5 mois
timbres betta

Le genre Betta fait partie de la famille Osphronemidae et de la sous-famille Macropodusinae. Il contient 73 espèces décrites et l’espèce-type est le Betta Picta.

Betta Picta
Betta Picta (Photo Univers Aquatique)

Deux nouvelles espèces ont été découvertes en 2018 et 2020 mais leur description et leur taxons ne sont pas encore validés : le Betta Omega (groupe Waseri) et le Betta Nuluhon (groupe Akarensis). Nous avons inclus l’Omega dans les tableaux des paramètres par espèce mais pas le Nuluhon, faute d’informations suffisantes, nous reviendrons dessus en fin d’article.

Tous les Bettas sont originaires d’Asie. La plupart pratiquent l’incubation buccale paternelle, les autres élaborent des nids de bulles pour leur reproduction. Leur alimentation est composée de petits vers, de larves de moustiques, d’insectes et de petits poissons. Fréquentant souvent des milieux où l’oxygène peut se raréfier, ils possèdent un organe respiratoire supplémentaire appelé Labyrinthe qui leur permet d’assimiler l’oxygène atmosphérique en attendant des jours meilleurs.

Hormis le Betta Splendens et le Betta Simorum, tous les autres sont des poissons dont la maintenance est plutôt réservée aux aquariophiles confirmés ou experts. La principale difficulté réside dans l’obtention de paramètres adéquats sur le long terme, notamment le pH particulièrement bas pour certaines de ces espèces.

Si vous décidez de vous lancer dans la maintenance de l’une d’entre elles, il est primordial de vous renseigner au maximum sur ses besoins à tous les niveaux en vous rapprochant des éleveurs.

Les groupes

Les Bettas sont classés par groupes, selon leur caractéristiques, chaque groupe portant le nom de l’espèce-type qui le représente.

Groupe Akarensis

Les caractéristiques de ce groupe sont :

  • Opercule présentant la deuxième interruption de la bande post-orbitale
  • Œil jaune
  • 28 rayons à la nageoire anale
  • Longueur de la tête représentant 30 à 35 % de la longueur standard (mesure de la bouche à la base de la queue (LS))
Groupe Akarensis
Akarensis (Photo FishFish)
Akarensis (Photo FishFish)
Antoni (Photo H. Ballaruden)
Antoni (Photo H. Ballaruden)
Aurigans (Photo Tropicalfishcafe)
Aurigans (Photo Tropicalfishcafe)
Balunga (Photo Aquainfo)
Balunga (Photo Aquainfo)
Chini (Photo Eric Bourdier)
Chini (Photo Eric Bourdier)
Ibanorum (Photo Pinterest)
Ibanorum (Photo Pinterest)
Obscura (Photo Balitoridae)
Obscura (Photo Balitoridae)
Pinguis (Photo Tropicalfishcafe)
Pinguis (Photo Tropicalfishcafe)

Groupe Albimarginata

Les caractéristiques de ce groupe sont :

  • Tête noirâtre côté ventre et jaunâtre côté dos avec une tâche orangée sur l’opercule
  • A l’exception des nageoires pectorales, le motif des nageoires présente une large bande distale blanche, une bande submarginale sombre avec une marge externe nette, la marge interne étant moins nette. Le reste de la couleur est rouge uni
Groupe Albimarginata

Chez B. Channoides, la partie dorsale de la nageoire caudale est presque entièrement rouge avec seulement une fine bande distale blanche. La bande submarginale sombre ne s’étend pas dans la partie la plus haute de la caudale.

Albimarginata (Photo Fishipédia)
Albimarginata (Photo Fishipédia)
Channoides (Photo H. Badaruddin)
Channoides (Photo H. Badaruddin)

Groupe Anabatoides

Les caractéristiques de ce groupe sont :

  • Corps court et robuste
  • Gorge sans motif
  • Écailles irisées or sur l’opercule
  • Rayons de la nageoire caudale dépassant le bord de la membrane
Groupe Anabatoides
Anabatoides (Photo FishFish)
Anabatoides (Photo FishFish)
Midas (Photo Ca Lia Thia)
Midas (Photo Ca Lia Thia)

Groupe Bellica

Les caractéristiques de ce groupe sont :

  • Corps long et élancé de couleur brun foncé avec des marques vertes irisées
  • 30 à 33 rayons à la nageoire anale
Groupe Bellica
Bellica (Photo Seriouslyfish)
Bellica (Photo Seriouslyfish)
Simorum (Photo Fishipédia)
Simorum (Photo Fishipédia)

Groupe Coccina

Les caractéristiques de ce groupe sont :

  • Petite taille adulte (4 cm LS)
  • Corps rouge ou noirâtre
  • Tâche médio-latérale chez certains membres du groupe
  • 9 vertèbres abdominales (10 à 12 chez tous les autres bettas)
  • Habitants sténotopiques des tourbières forestières
Groupe Coccina
Brownorum (Photo FishFish)
Brownorum (Photo FishFish)
Burdigala (Photo FishFish)
Burdigala (Photo FishFish)
Coccina (Photo Aquaportail)
Coccina (Photo Aquaportail)
Hendra (Photo Pinterest)
Hendra (Photo Pinterest)
Livida (Photo FishFish)
Livida (Photo FishFish)
Miniopinna (Photo FishFish)
Miniopinna (Photo FishFish)
Persephone (Photo Seriouslyfish)
Persephone (Photo Seriouslyfish)
Rutilans (Photo Daron Tan)
Rutilans (Photo Daron Tan)
Tussyae (Photo Pinterest)
Tussyae (Photo Pinterest)
Uberis (Photo FishFish)
Uberis (Photo FishFish)

Groupe Dimidiata

Les caractéristiques de ce groupe sont :

  • Corps allongé
  • Nageoires pelviennes et nageoires impaires très étendues chez les mâles
  • Nageoire anale avant bande distale irisée bleu clair atteignant le bord de la caudale
  • Larges barres noires verticales sur le corps
  • Nageoires impaires des femelles plus ou moins arrondies
  • Opercule irisé
Groupe Dimidiata
Dimidiata (Photo FishFish)
Dimidiata (Photo FishFish)
Krataios (Photo IBC Bettas)
Krataios (Photo IBC Bettas)

Groupe Edithae

Un seul membre pour ce groupe à ce jour présente ces caractéristiques :

  • Petite taille adulte (4 cm LS)
  • Partie postérieure de l’opercule opaque ou translucide
  • Barres semi-circulaires dans les nageoires des mâles remplacées par des rangées de tâches chez les femelles
Groupe Edithae
Edithae – Mâle en incubation (Photo Steven Chester)
Edithae – Mâle en incubation (Photo Steven Chester)

Groupe Foerschi

Les caractéristiques de ce groupe sont :

  • Nageoires impaires irisées, vertes ou bleues, rayons et membranes ne contrastant pas
  • Dorsale avec une fine bande distale blanche brillante
  • Opercule à deux barres verticales, rouges pour B. Foerschi et B. Mandor, jaunes pour B. Strohi
Groupe Foerschi
Foerschi (Photo Gustav Eck)
Foerschi (Photo Gustav Eck)
Mandor (Photo Daron Tan)
Mandor (Photo Daron Tan)

Il est assez difficile de distinguer B. Foerschi et B. Mandor, les deux espèces étant souvent vendues sous la même appellation et l’erreur d’identification étant commise dès la pêche. Voici un petit tableau pouvant aider à faire la différence. Les données sont exprimées en pourcentages de la longueur standard (du museau à la base de la queue (LS)).

Foerschi Mandor
Longueur caudale 127,2 à 133,5 % 136,7 à 149,1 %
Longueur pédicule caudal 17,5 à 21 % 15,9 à 18,3 %
Longueur base dorsale 10 à 12,2 % 12,3 à 16,7 %
Longueur museau 7,3 à 8 % 3,9 à 7 %
Strohi (Photo Fishipedia)
Strohi (Photo Fishipedia)

Groupe Picta

Les caractéristiques de ce groupe sont :

  • Nageoires impaires arrondies
  • Nageoire anale comportant de 18 à 24 rayons
  • Bande marginale foncée sur les nageoires anale et caudale
  • Bandes pré-orbitales et post-orbitales
  • Écailles irisées dorées, bleues ou vertes sur l’opercule
Groupe Picta
Falx (Photo Kei Sasaki)
Falx (Photo Kei Sasaki)
Pallida (Photo Nonn Panitvong)
Pallida (Photo Nonn Panitvong)
Picta (Photo Univers Aquatique)
Picta (Photo Univers Aquatique)
Simplex (Photo FishFish)
Simplex (Photo FishFish)
Taeniata (Photo Univers Aquatique)
Taeniata (Photo Univers Aquatique)

Groupe Pugnax

Les caractéristiques de ce groupe sont :

  • Grande tête représentant 28 à 40 % de la longueur standard (LS)
  • Coloration généralement brune avec des tâches irisées vertes ou bleues, l’opercule des mâles présentant des écailles irisées de même couleur s’étendant parfois jusqu’à l’abdomen
  • Femelles et juvéniles généralement bruns avec 2 bandes au centre du corps et une tâche sombre à la base de la nageoire caudale
  • Nageoire anale des adultes pointue
  • Nageoire caudale lancéolée
Groupe Pugnax
Apollon (Photo H. Links)
Apollon (Photo H. Links)
Breviobesus (Photo Nice Betta)
Breviobesus (Photo Nice Betta)
Breviobesus (Photo H. Badaruddin)
Breviobesus (Photo H. Badaruddin)
Enisae (Photo H. Badaruddin)
Enisae (Photo H. Badaruddin)
Ferox (Photo Horst Linke)
Ferox (Photo Horst Linke)
Fusca (Photo Gary Chen)
Fusca (Photo Gary Chen)
Kuehnei (Photo Andreas Werth)
Kuehnei (Photo Andreas Werth)
Lehi (Photo H. Badaruddin)
Lehi (Photo H. Badaruddin)
Prima (Photo H. Badaruddin)
Prima (Photo H. Badaruddin)
Pugnax (Photo Aquaticcommunity)
Pugnax (Photo Aquaticcommunity)
Pulchra (Photo anonyme)
Pulchra (Photo anonyme)
Raja (Photo Zhou Hang)
Raja (Photo Zhou Hang)
Schalleri (Photo FishFish)
Schalleri (Photo FishFish)
Stigmosa (Photo Ikanpemburu)
Stigmosa (Photo Ikanpemburu)

Groupe Rubra

Les caractéristiques de ce groupe sont :

  • Opercule comprenant une bande post-orbitale continue ou interrompue s’étendant jusqu’au bord avec sa partie postérieure agrandie formant une barre
  • Large bande sub-orbitale couvrant 2 à 5 rangées d’écailles
  • Nageoire anale avec 2 à 4 rayons épineux et 22 à 25 rayons mous soit un total de 25 à 27 rayons
  • Nageoires dorsale et anale pointues chez les deux sexes, nageoire caudale arrondie avec rayons médians étendus
  • Mâle adulte avec 4 à 8 barres noires, femelles et juvéniles présentant une bande longitudinale noire
Groupe Rubra
Rubra (Photo Leo Chan)
Rubra (Photo Leo Chan)
Dennisyongi (Photo Ivenbetta)
Dennisyongi (Photo Ivenbetta)

B. Dennisyongi est plut petit que B. Rubra et présente une bande post-orbitale large sous l’œil formant un triangle. Sa coloration est moins intense chez les mâles, les espaces entre les bandes noires sont plus larges. La base de sa dorsale est plus longue que B. Rubra et sa nageoire anale compte 25 rayons.

Groupe Splendens

Les caractéristiques de ce groupe sont :

  • Tête courte de 22 à 31 % de la longueur standard (LS)
  • Corps de couleur vive, allongé ou élancé
  • Iris de l’œil présentant des tâches irisées bleues ou vertes
  • Rayons de la nageoire caudale rouges ou bruns contrastant avec les membranes interradiales irisées
  • Nageoires impaires sans marge irisée
  • Opercule des mâles avec des barres verticales rouges ou bleues
Groupe Splendens
Imbellis (Photo Franksbettas)
Imbellis (Photo Franksbettas)
Mahachaiensis (Photo Kowasupat)
Mahachaiensis (Photo Kowasupat)
Siamorientalis (Photo Ishizu Hiroki)
Siamorientalis (Photo Ishizu Hiroki)
Smaragdina (Photo Zorro’s Betta)
Smaragdina (Photo Zorro’s Betta)
Splendens (Photo Laurent T.)
Splendens (Photo Laurent T.)
Stiktos (Photo Ivenbetta)
Stiktos (Photo Ivenbetta)

Groupe Unimaculata

Les caractéristiques de ce groupe sont :

  • Corps long et élancé
  • Tête large et émoussée avec une largeur de 19 à 24 % de la longueur standard (LS)
  • Long maxillaire, de 27 à 54 % de la hauteur standard (HS)
  • Nageoire caudale de forme arrondie, parfois avec des rayons médians allongés
  • Nageoires pelviennes courtes et filamenteuses
  • Nageoires dorsale et anale relativement pointues
Groupe Unimaculata
Compuncta (Photo Ivenbetta)
Compuncta (Photo Ivenbetta)
Gladiator (Photo Pinterest)
Gladiator (Photo Pinterest)
Ideii (Photo Ivenbetta)
Ideii (Photo Ivenbetta)
Macrostoma (Photo Flair Wang)
Macrostoma (Photo Flair Wang)
Ocellata (Photo HJ Chen)

Le Betta Ocellata mâle a la particularité de réceptionner les œufs émis par la femelle sur sa queue.

Ocellata mâle avec les œufs sur sa queue (Photo Ikanpemburu)
Ocellata mâle avec les œufs sur sa queue (Photo Ikanpemburu)
Ocellata mâle avec les œufs sur sa queue (Photo Ikanpemburu)
Ocellata mâle avec les œufs sur sa queue (Photo Ikanpemburu)
Pallifina (Photo Chor Kiat Yeo)
Pallifina (Photo Chor Kiat Yeo)
Patoti (Photo Seriouslyfish)
Patoti (Photo Seriouslyfish)
Unimaculata (Photo H. Badaruddin)
Unimaculata (Photo H. Badaruddin)

Groupe Waseri

Les caractéristiques de ce groupe sont :

  • Couleur de base jaune argile
  • Opercule avec écailles or chez tous sauf B. Tomi
  • Gorge avec marques noires qui se joignent à la mâchoire inférieure. Les marques sont différentes pour chaque espèce de ce groupe
Betta Waseri
Betta Waseri
Chloropharynx (Photo D. Armitage)
Chloropharynx (Photo D. Armitage)
Chloropharynx – Marques de la gorge
Chloropharynx – Marques de la gorge
Hipposideros (Photo Aquaportail)
Hipposideros (Photo Aquaportail)
Omega (Photo Z. Zakarian)
Omega (Photo Z. Zakarian)
Pardalotos (Photo Stefan Van der Voort)
Pardalotos (Photo Stefan Van der Voort)
Pi (Photo Ted Judy)
Pi (Photo Ted Judy)
Renata (Photo Aquaportail)
Renata (Photo Aquaportail)
Spilotogena (Photo Zhou Hang)
Spilotogena (Photo Zhou Hang)
Tomi (Photo anonyme)
Tomi (Photo anonyme)
Waseri (Photo Aquaportail)
Waseri (Photo Aquaportail)

Découverte 2020 : Betta Nuluhon

Si l’habitat naturel des Bettas suggèrent des eaux stagnantes ou à débit lent, envahies de végétation et/ou de débris, cette 75ème espèce a été découverte par Kamal, Tan et Ng dans des ruisseaux au débit rapide de la région de Sabah, au nord de Bornéo, en Malaisie.

Betta Nuluhon Carte

Le Betta Nuhulon possède une apparence brune à brun foncé avec des écailles bordées de bleu vif et une bande sombre caractéristique s’étendant de la mâchoire supérieure à travers l’œil jusqu’au bord de l’opercule. Il possède également une barre sub-orbitale sombre et une barre sur le menton. Dans le détail, la région dorsale du corps est jaune, les flancs sont sombres et le ventre est rougeâtre.

Le mâle peut présenter une irisation bleu-vert sur l’opercule. La nageoire dorsale est brune avec 4 à 6 barres transversales, la nageoire caudale elle, en a 12 à 16 de couleur sombre. La nageoire anale est unie avec une marge brun rougeâtre et les nageoires pelviennes possèdent un second rayon filamenteux blanchâtre.

Holotype – Mâle 5 cm
Holotype – Mâle 5 cm

Rattaché au groupe Akarensis dont il possède les caractéristiques, c’est un incubateur buccal paternel.

Couple de B. Nuhulon
Couple de B. Nuhulon

Il a été découvert dans les ruisseaux vallonnés des montagnes Crocker, un environnement plutôt inhabituel pour un Betta. Les auteurs de la description mentionnent un ruisseau d’eau claire peu profond au sol composé de galets, de sable et de limon avec très peu de végétation en dehors de celle des rives. La température de l’eau était de 24°C, le pH de 6,57 avec un débit relativement rapide, sachant que les explorations s’effectuent dans les périodes environnementales calmes, ce qui induit une bonne oxygénation de l’eau.

Habitat-type du B. Nuhulon
Habitat-type du B. Nuhulon

D’autres espèces présentes ont été mentionnées, lesdites espèces tolérant difficilement les eaux calmes ou pauvres en oxygène, en particulier Gastromyzon Introrsus, Anguilla Marmorata (Anguille marbrée géante), Barbodes Sealei (Barbus tachetés de Bornéo), Nematabramis Borneensis et Tor Tambra (Barbus Tambra).

Gastromyzon Introrsus (Photo Endruweit)
Gastromyzon Introrsus (Photo Endruweit)
Anguilla Marmorata (Photo Wikipédia)
Anguilla Marmorata (Photo Wikipédia)
Barbodes Sealei (Photo Ecology Asia)
Barbodes Sealei (Photo Ecology Asia)
Nematabramis Borneensis (Photo Zou Hang)
Nematabramis Borneensis (Photo Zou Hang)
Tor Tambra (Photo Lim Teow Yeong)
Tor Tambra (Photo Lim Teow Yeong)
N'hésitez pas à partager et à réagir !

shanganagh-takhisis
shanganagh-takhisis Créé il y a 5 mois
Sources & Documentation
Cet article peut constituer un point de vue propre à son auteur. Veillez à vérifier par vous même l'exactitude, la véracité ou la complétude des informations qui y apparaissent.
livraison sécurisée d'animaux vivants

Aucun commentaire

Anonyme
Anonyme
Anonyme
Anonyme