Qu'est-ce que l'aquascaping, cet art en pleine expansion ?

shanganagh-takhisis
shanganagh-takhisis il y a 1 mois

L’aquascaping est l’art d’agencer les différents éléments du décor d’un aquarium afin d’atteindre une certaine émotion chez l’observateur. Cette technique fait l’objet de concours nationaux et internationaux.

aquascaping

Cet art nécessite la maîtrise de certaines règles de construction paysagères et est aussi variées que toute forme d’art même si trois tendances apparaissent clairement :

Le style « Japonais » qui reprend la photo d’un paysage aquatique ou terrestre et qui utilise beaucoup de décors inertes, notamment des roches et des racines, pour imiter des sous-bois, par exemple.

aquascaping style japonais

Le style « Hollandais » qui valorise un lit végétal très bien entretenu.

aquascaping style hollandais

Le style « Jungle sauvage » (« Wild Jungle ») qui valorise un lit végétal très bien entretenu. qui utilise les variations de textures et de couleurs autour d’un point focal afin d’attirer l’œil dans une direction très précise.

aquascaping style jungle

LES REGLES DE BASE

En aquascaping, comme pour toute forme d’expression artistique, il existe quelques règles de base qui aideront le débutant à aboutir plus rapidement à un résultat à la hauteur de ses attentes. Les principales sont les suivantes :

  • Les trois plans
  • Le point focal
  • Les différentes structures classiques
  • La profondeur
  • Les contrastes
  • Le hardscape

Les trois plans

Il s’agit d’une règle admise pour tout aménagement d’aquarium mais qui revêt une importance capitale lorsque le souci d’esthétique est prépondérant : les plantes doivent être disposées dans l’aquarium en fonction de leur hauteur (les petites devant, les grandes derrière ! Comme pour la photo de classe !) afin de donner de la perspective au décor.

Le point focal

Il est important, afin de donner une structure claire au décor et de le rendre ainsi lisible, de proposer un ou deux points focaux vers lesquels l’oeil du spectateur sera attiré.

Il pourra s’agir, par exemple, d’une plante spectaculaire (par sa taille, sa couleur, ses feuilles...), d’un élément de hardscape (pierre ou bois), d’un massif de plantes volumineux et/ou coloré, ou bien encore d’une ouverture dans la végétation créant un point de fuite.

Le positionnement d’un point focal est capital pour l’équilibre du décor : on évitera un placement symétrique (sauf dans le cas d’une composition délibérément centrée) ou trop excentré. On utilise souvent la règle du « nombre d’or » pour placer un point focal.

Détermination du point focal par la règle du nombre d’or

Section dorée ou divine proportion et autres appellations mystiques sont des dénominations qui désignent un rapport arithmétique : le nombre d’or !

Ce dernier n’est ni une mesure, ni une dimension mais un rapport entre deux grandeurs homogènes permettant un effet visuel idéal et qui, omniprésent dans la nature, a été largement utilisé dans les constructions les plus remarquables, comme le Parthénon par exemple.

aquascaping nombre d'or

Pour trouver le point focal d’un aquarium, il suffit :

  1. De mesurer la longueur de l’aquarium et de diviser ce nombre par 2,618. Prendre ce résultat et le mesurer sur l’aquarium, le marquer. On obtient le ratio 1. Le reste de la longueur, correspond au ratio 1,618
  2. Ensuite, mesurer la hauteur de l’aquarium et procéder au même calcul

Le point d’intersection de ces deux lignes correspond au point focal (soit à droite soit à gauche, selon votre convenance). Il est également possible d’avoir deux points focaux, comme ci-dessous.

aquascaping point focal
aquascaping point focal double

Les différentes structures classiques

Composition en triangle (le plus facile à réaliser)

aquascaping composition triangle
aquascaping composition triangle

Composition linéaire

aquascaping lineaire
aquascaping lineaire

Composition Iwagumi

Il s’agit là d’un type bien particulier d’aquarium planté, n’utilisant que des pierres et une plantation majoritairement basse, destinée à mettre les roches en valeur.

aquascaping iwagumi

Composition convexe et concave

aquascaping convexe
Convexe
aquascaping concave
Concave

On peut aussi créer un chemin, une sorte de canyon (entre des massifs de plantes ou des éléments de hardscape) dirigé obliquement vers le fond du bac, laissant une perspective ouverte et invitant le regard à se perdre vers l’arrière du décor.

aquascaping chemin
Jouer sur la taille des pierres : placer des pierres plus volumineuses à l’avant qu’à l’arrière permet, si elles sont judicieusement disposées, de recréer artificiellement la perspective procurée par la vision naturelle. L’on peut également faire de même avec la taille des feuilles des plantes (anubia à grandes feuilles en premier plan, par exemple).

aquascaping pierres

Les contrastes

Excepté dans certains cas particuliers (disposition n’utilisant qu’une seule plante ou tentant de reproduire un paysage terrestre à taille réduite, par exemple), créer des contrastes dans la plantation apporte vie et diversité au paysage aquatique. L’on parle ici, bien entendu, de contrastes de couleur (en jouant sur les nuances de vert et/ou à l’aide de plantes rouges) mais également des contrastes de taille et de forme des feuilles

aquascaping contraste plantes

Le hardscape

Ce que l’on appelle le hardscape, c’est-à-dire les éléments inertes du décor (bois, roche, gravier) a tendance à occuper une place de plus en plus importante dans l’aquascaping moderne. Il s’agit pourtant là d’une question de goût personnel et certains préféreront toujours un décor uniquement composé de plantes.

Il est en revanche indéniable que l’utilisation de roche ou de bois apporte à l’aquarium planté à la fois des points d’accroche visuels et un aspect beaucoup plus naturel.

Encore faut-il que pierres et pièces de bois soient bien choisis (privilégier l’aspect naturel) et homogènes (éviter absolument d’utiliser plusieurs types de pierres dans un même paysage).

aquascaping hardscape

A noter : Si les règles de base de l’aquascaping doivent être connues par le débutant, c’est souvent en les détournant, en les contournant, voire même en les négligeant totalement que l’aquascaper confirmé parviendra à créer un paysage personnel et dans lequel il parviendra à faire passer une émotion.

N'hésitez pas à partager et à réagir !

shanganagh-takhisis
shanganagh-takhisis il y a 1 mois
Voir les sources et remerciements

Définition de l'aquascaping

Quest-ce que l'aquascapig ? L'aquascaping peut être défini comme l'art de designer l'intérieur des aquariums. Il s'agit de créer, moduler, arranger, ageancer, ... les éléments du décor (roches, racines, plantes, sols, ...) dans l'aquarium pour susciter des émotions. Un savant mélange entre esthétisme et technique. Tout un art ! Dans la plupart des cas, il s'agit de recréer à l'identique un paysage terrestre en paysage aquatique.

Comment trouver le point focal d'un aquarium ?

Pour trouver le point focal d’un aquarium, il suffit :

  1. Longueur de l'aquarium / 2,618. On obtient le ratio 1. Le reste étant de fait le ratio 1,618
  2. Hauteur de l'aquarium / 2,618.
aquascaping point focal

Ceci peut vous intéresser

Voir les articles "aquascaping"
Cet article peut constituer un point de vue propre à son auteur. Veillez à vérifier par vous même l'exactitude, la véracité ou la complétude des informations qui y apparaissent.

Aucun commentaire

Anonyme
Anonyme
Anonyme
Anonyme