co2 artisanal acide citrique bicarbonate de soude

Comment faire du CO2 artisanal pas cher ? Acide citrique & Bicarbonate de soude

Vous en avez marre de dépenser des sommes conséquentes en bouteilles de CO2, qu'elles soient jetables ou rechargeables ? Vous en avez marre des méthodes artisanales classiques, en gel, ... avec beaucoup de préparation pour des productions de CO2 aléatoires ? Oh que nous vous comprenons ! Mais alors... Comment faire du CO2 artisanal DIY (fait maison) pas cher ?

Nous vous proposons une méthode souvent méconnue du grand public pour faire vous même votre CO2 artisanal DIY, simple, rapide, pas cher, avec peu de cuisine, générant une pression suffisante pour utiliser n'importe quel diffuseur céramique et une électrovanne ! Cette solution consiste à utiliser la réaction chimique de l'acide citrique et du bicarbonate de soude.

Acide citrique et bicarbonate de soude, un peu flippant, non ?

Pas d'inquiétude ! Bien que les mots acide et soude peuvent être anxiogènes, il s'agit de deux solutions complètement naturelles que vous pouvez manipuler à souhait, indépendamment l'une de l'autre, sans grande précaution. L'acide citrique est naturellement présent dans le citron et s'utilise assez souvent pour détartrer, nettoyer et dissoudre le calcaire de manière écologique. Le bicarbonate de soude est quant à lui utilisé pour blanchir (y compris les dents !), shampooingner, nettoyer, assainir, désodoriser, cuisiner, ...

L'acide et le bicarbonate, deux ingrédients pas cher

C'est une évidence, le CO2 artisanal DIY acide citrique et bicarbonate de soude est le système le moins cher à produire. A cela s'ajoute la rapidité de mise en oeuvre qui ne vous coûtera presque rien en temps et la possibilité d'utiliser une électrovanne pour optimiser la diffusion en coupant le CO2 la nuit. La possibilité d'utiliser un diffuseur en céramique optimisera également la diffusion et réduira les coûts.

Avantages et inconvénients de la réaction acide citrique et bicarbonate de soude

Contrairement aux autres solutions de CO2 artisanal de type levures, la réaction chimique acide citrique et bicarbonate de soude est simple et rapide à mettre en oeuvre pour une longue durée de diffusion. Comme précédemment évoqué, le principal avantage de cette solution réside dans la pression et le débit constant ne subissant aucune perturbation (y compris des fluctuations de températures extérieures) et pouvant de fait être mesurée et contrôlée : détenteur, électrovanne, diffuseur céramique, ...

L'inconvénient majeur est surtout lié au matériel choisi qu'il faudra acquérir et sur lequel nous nous proposons de vous accompagner afin d'éviter, notamment, une mauvaise qualité de vanne. En effet, certains systèmes peuvent laisser s'échapper plus de CO2 que prévu pouvant aboutir à une acidose due à une chute de pH.

Acheter un Kit CO2 artisanal pas cher

Vous l'aurez compris, il y a un coût d'aquisition incompressible pour réaliser son propre Kit CO2 artisanal à l'aide de la réaction chimique acide citrique/bicarbonate de soude et être rentable sur le long terme. Coût qui dépendra des options que vous souhaitez et/ou du matériel que vous avez déjà.

Il faudra tout d'abord récupérer 2 bouteilles de soda de 1,5 litres vides qui nous serviront de conteneurs. Insistons bien sur soda car des bouteilles d'eau ne résisteraient pas à la pression et pourraient exploser. Prenez le soda le plus connu.

Pour vous aider, ci-dessous l'ensemble du matériel nécessaire avec le meilleur rapport qualité/prix (sans frais de livraison si premium) pour réaliser un système complet (libre à vous de ne choisir que ce qui vous intéresse) :

A noter que le diffuseur céramique sélectionné comprend un anti-retour. Si vous optez pour un autre diffuseur, par exemple celui-ci, ou celui-ci (qui est parfait, pas cher, mais moins esthétique), vous pouvez acquérir des anti-retours ici (plus rentable en quantité, ils vous seront toujours utiles). En ce qui concerne l'électrovanne, il n'est pas improbable que vous trouviez moins cher ailleurs. Attention toutefois à la qualité pour éviter les fuites et le bruit.

Vous avez tout ? Commençons la production de CO2 à l'aide de la réaction acide citrique et bicarbonate de soude !

Tout d'abord, pour plus de facilité, munissez-vous de vos deux bouteilles de soda et nommez les A pour l'une, et B pour l'autre. Par exemple, à l'aide d'un marqueur ou de post-its. Comme vous avez pu le constater, sur les bouchons de votre kit sont également indiqués A et B. C'est important ! Le mnémotechnique est assez simple... A comme Acide citrique et B comme Bicarbonate de soude.

Vous l'aurez compris, la recette est assez simple, c'est la réaction du mélange acide citrique et bicarbonate de soude qui produit du CO2.

  1. Bouteille A : Diluez 300g d'acide citrique (à mesurer à l'aide de la balance) dans 600ml d'eau (de préférence osmosée pour une meilleure dilution). Ici, vous pouvez d'abord ajouter les 600ml d'eau puis tracer un trait au marqueur noir pour faciliter le remplissage les fois précédentes, puis, verser, à l'aide d'un entonnoir (sec : essuyez le bien si vous vous en êtes servi pour déverser l'eau), les 300g d'acide citrique. N'hésitez pas, à l'aide d'un couteau ou autre objet pointu, à forcer le passage pour faciliter la descente.
  2. Bouteille B : Versez 395g de bicarbonate de soude (sans eau), toujours à l'aide d'un entonnoir.
  3. Mélangez bien la bouteille A afin d'opbtenir un liquide le plus homogène possible. Idéalement, vous ne devriez plus voir de cristaux ou très peu.
  4. Vissez le kit, bouchon A sur bouteille A, bouchon B sur bouteille B. Si les marqueurs sur les bouchons sont absents ou illisibles, le bouchon avec manomètre doit être positionné sur la bouteille A et le bouchon avec vanne sur la bouteille B.
  5. Vérifiez que la vanne de la bouteille B est bien fermée. Complètement visée, dans le sens horaire.
  6. Faites passer le liquide de la bouteille A dans la bouteille B. Pour cela, il faudra conserver les bouteilles relativement droites et presser fortement la bouteille A. Vous devriez voir le liquide se transvaser et la bouteille B en ébullition. La réaction commence. Si vous constatez que cela n'a aucun effet, vérifiez bien l'étanchéité des joints des bouchons : dévissez, repositionnez bien les joints, revissez.
  7. Ré-itérer l'opération autant de fois que nécessaire et de manière franche afin de constater les bouteilles gonfler sous pression. N'hésitez pas également à bien re-mélanger la bouteille A entre chaque pression et de secouer la bouteille B afin de favoriser la réaction. Vérifiez la pression sur le manomètre afin que cette dernière se situe bien dans la zone verte, entre 1 et 2 bars.
  8. Et voilà ! Vous pouvez ouvrir doucement la vanne pour constater la production de CO2 pas cher ! Refermez la vanne aussitôt afin de ne pas gâcher !

Si les bouteilles ont déjà été utilisées pour de précédentes préparations, il sera toujours plus judicieux de les rincer au préalable. A noter que différents dosages sont envisageables. Vous pouvez par vous même tenter de regarder d'autres références et challenger les proportions mais ces dernières semblent être les plus efficaces. Une notice vous sera communiquée avec le kit re-précisant ces différentes étapes ainsi que les proportions recommandées.

Montage complet du kit CO2 artisanal

Vous venez de réaliser une bouteille de 200g de CO2. Pour le montage du kit complet et sa mise en oeuvre, vous pouvez tout à fait vous référer à d'autres sources afin de choisir l'installation qui vous convient.

Globalement, il faudra relier le tuyau de CO2 à la vanne de la bouteille B, en l'enfonçant, simplement, dans la mesure où le système propose un joint automatique. Tuyau qu'il faudra couper, à l'aide de ciseaux, pour placer, dans l'odre, le compte-bulles, l'électrovanne, l'anti-retour et le diffuseur aux endroits stratégiques en fonction de votre installation (meuble, position des bouteilles, compte-bulles visible ou non : pouvant être placé après l'électrovanne, ...).

Bien que la production et que la diffusion soit constantes, il est toujours recommandé de vérifier régulièrement l'état de vos bouteilles, la pression et la diffusion. N'hésitez pas à mon munir d'un test CO2 afin de bien contrôler l'efficacité de la diffusion et les impacts sur votre aquarium.

N'hésitez pas à partager et à réagir !

Voir les sources

Le CO2, à quoi ça sert ?

L'injection de CO2 dans un bac planté est essentielle au bon développement de la flore. Cet apport facilite la pousse des plantes et les empêche notamment d'aller puiser dans les carbonates de l'eau pouvant entraîner une chute de KH et de pH. Il facilite la croissance des plantes et de fait, empêche les algues de proliférer et se développer.

Produire 200g de CO2

  • Bouteille A : 300g d'acide citrique dans 600ml d'eau
  • Bouteille B : 395g de bicarbonate de soude (sans eau)

Où positionner mon diffuseur dans l'aquarium ?

Idéalement le plus bas possible, dans le sens du courant, du rejet ou de la pompe, afin qu'il puisse être diffusé uniformément. En revanche, veillez à ne pas le mettre dans un courant et à limiter les mouvements en surface afin qu'il ne se dégaze pas.

Quelle longueur de tuyau CO2 puis-je utiliser ?

Il n'y a pas de règle en fonction de votre installation mais plus le tuyau est grand, plus il y a risque de déperdition. Par ailleurs, cela peut vous induire en erreur lorsque vous réglez votre diffusion et/ou que l'électrovanne ré-injecte du CO2 le temps que ce dernier parcours la distance.

Faut-il couper le CO2 la nuit ?

Avez-vous besoin d'une électrovanne ? Il y a plusieurs écoles mais sachez que la production de CO2 la nuit est inutile et, en fonction de vos paramètres, peut entraîner une chute de pH non négligeable. L'utilisation d'une électrovanne vous permet d'éviter ces variations, prolonge la durée de vie de votre CO2 artisanal et favorise le bien être de la faune et de la flore.

Comment régler mon débit de diffusion ?

Dévissez la vanne de la bouteille B afin de laisser sortir le débit de votre souhait. Par exemple, 10 bulles pour 100l pour 4 de kh peut être optimal afin d'obtenir un taux de CO2 dissout entre 20 et 25mg/L. Cela dépend évidemment de vos paramètres et notamment de votre kh. N'hésitez pas à utiliser un test de CO2 afin de bien régler votre débit en fonction de vos besoins et de vos paramètres.

2 commentaires
shanganagh-takhisis
shanganagh-takhisis
Moi je fabrique mon mélange avec du sucre en poudre, de la gélatine et de la levure de boulanger... Pour une durée d'environ 1 mois (par bouteille). J'ai également déniché des bouchons pour kit Co² sur une appli bien connue (2 sorties sur chaque bouchon, chaque bouteille peut être connectée à une autre (bouteille de rinçage par exemple)... Si vous voulez la recette et le nom de l'appli, je vous les passe ! Par contre, je n'utilise pas de compte-bulles, le Co² sort librement, le bac est ouvert et il n'y a pas de cloche, je laisse faire... Et ça marche super bien !
shanganagh-takhisis
shanganagh-takhisis
Tu n'aurais pas quelques photos de ton montage, j'ai du mal à visualiser. Il serait temps que je fasse les choses un peu plus sérieusement...
Anonyme
Anonyme
Anonyme
Anonyme