Le peuplement pour nano-bacs d'eau douce

shanganagh-takhisis
shanganagh-takhisis il y a 3 mois

Ça y est ! Vous avez placé votre nano aquarium au bon endroit, installé les équipements et l’éclairage. Le moment est venu de le peupler ! Cet article vous propose un petit tour d’horizon des plantes et animaux que vous pouvez introduire dans votre nano.

Le peuplement végétal pour nano-bacs d'eau douce

Le choix des plantes dépend des différents paramètres de l’eau, de l’installation ou non d’un diffuseur de CO², de l’intensité de l’éclairage, de votre budget et de votre investissement personnel.

Les plantes apparaissent particulièrement indispensables pour le bien-être des créatures vivantes mais aussi pour faciliter l’obtention d’un équilibre naturel dans un tout petit cycle d’eau. Elles représentent la clé de l’équilibre biologique en débarrassant l’eau des substances nocives pour son équilibre (NO3, PO4) et en concurrençant les algues.

Tant que l’espace de nage n’est pas trop réduit, un nano peut abriter sans problème jusqu’à 80 % du volume de plantes. Le commerce en propose fixées sur des supports et prêtes à l’emploi.

Les plantes de prédilection sont :

  • Les mousses (monosolenium tenerum (Pellia moss), riccardia et mousse de Java) très appréciées des crevettes et souvent présentées sur des grillages prêts à poser.
  • Les balles biosphères de conception artificielle à base de mousse de Java fixée sur une boule de plastique flottante.
  • Les boules de Aegagropila linnaei (ex-Cladophora) qui n’est pas une mousse mais bien une algue et qui est réputée épuratrice en absorbant nitrates et phosphates. Elle est aussi idéale pour les crevettes.
  • Les espèces naines d’anubia, de vallisneria, de microsorum, de cryptocoryne, d’echinodorus, d’eleocharis…
  • Et toutes les plantes dites en tiges ou en bouture à croissance rapide : hygrophila, bacopa, cabomba...

Les mousses ne peuvent manquer dans aucun aquarium de crevettes. Sur leurs fines folioles viennent s’établir un grand nombre de micro-organismes et d’algues qui constituent des compléments alimentaires vitaux. Les crevettes les explorent en permanence à la recherche de nourriture.

Tous les types de mousses apprécient des températures entre 20 et 28°C mais leur croissance est idéale entre 22 et 24°C.

Quelques exemples

Fiche Description

Fougère Lomariopsis Lineata

Curiosité botanique ressemblant furieusement à un monosolenium (Pellia), on trouve le Varech d’eau qui n’est ni une mousse ni un varech mais un ensemble de colonies prothalliennes de la fougère Lomariopsis Lineata. Originaire de Malaisie, elle ne remonte pas à la surface, l’on peut donc la poser directement au sol ou la nouer à une roche ou à une racine à l’aide d’un filet à cheveux. Comme elle pousse très lentement, il faudra plusieurs semaines avant que les prothalles n’aient poussé au travers du filet. Elle ne nécessite absolument aucun entretien !

Fontinalis Hypnoides (Quell Willow Moss)

La Fontinalis Hypnoides (Quell Willow Moss) est originaire d’Asie et est encore difficile à trouver dans le commerce. Sa couleur vert saturé avec des pousses plus claires fait d’elle l’une des plus belles mousses d’aquarium. Sa croissance est lente et elle sera à placer au premier plan.

Balles biosphères sont plantées de mousse de Java (Vesicularia Dubyana)

Les balles biosphères sont plantées de mousse de Java (Vesicularia Dubyana). Préférant l’ombre ou la pénombre, elles ne nécessitent que très peu d’entretien et conviennent parfaitement aux débutants. On peut les tailler à tout moment pour les rendre compacte et préserver leur forme.

Utricularia Graminifolia

L’Utricularia Graminifolia est une plante « carnivore » de premier plan qui fait sensation dans tout aquarium. Cette plante possède des facultés d’adaptation exceptionnelles. Elle développe près de leurs folioles de petites outres (utricules) pourvues d’une trappe à soies sensibles. Au moindre contact avec ces poils, le piège se referme d’un seul coup. L’aspiration entraîne les micro-organismes à l’intérieur de l’outre où ils sont digérés et utilisés comme source d’azote organique supplémentaire. Grâce à sa petite taille (2 à 5 cm), on l’utilise fréquemment pour former des « gazons ». Attention cependant aux escargots et aux trop petites crevettes qui pourraient faire les frais de son « appétit ».

Plagiomnium Affine

La Mnie Apparentée (Plagiomnium Affine), également appelée « mousse à thym » est nouvelle en aquariophilie et sa particularité est sa croissance. Selon les conditions d’éclairage, elle pousse comme une plante grimpante vers le haut, horizontalement et même… vers le bas ! C’est pourquoi on peut la trouver sous l’appellation « Mnie Apparentée rampante ». On peut la trouver dans le commerce déjà cultivée sur roche (Dennerle). La mnie préfère avoir de la fraîcheur la nuit et est une source de nourriture pour les alevins par les infusoires qu’elle procure.

Le peuplement animal pour nano aquarium d'eau douce

Deux options courantes :

  • La plus pratiquée et la plus adaptée reste le peuplement à base d’invertébrés (crevettes, écrevisses et escargots) car l’espace de nage réduit leur convient et leur métabolisme réduit se suffit de la présence de quelques déchets et de micro-organismes pour se nourrir. Ils produisent par ailleurs peu de déchets facilitant le maintien de l’équilibre du bac.
  • L’option poissons » n’est possible que si on se limite à une faible concentration de poissons « nains » et seulement à partir de 30 litres.

Les crevettes naines

Jusqu’à l’arrivée des nano, le commerce ne proposait que peu d’espèces de crevettes dont seule la crevette transparente (Caridina Multidentata, ex-Japonica) est adaptée par sa taille au nano.

Le commerce en propose un choix de plus en plus important mais il faut veiller à privilégier les espèces issues d’eaux dormantes (crevettes ninja) et déconseiller les espèces au comportement territorial (crevettes à grandes pinces) ou celles se reproduisant très rapidement (Néocaridina).

Conditions de maintenance de base :

  • Respecter une densité de peuplement de 1 crevette pour 2 litres d’eau.
  • Limiter l’alimentation à 1 ou 2 distributions hebdomadaires.
  • Faciliter la mue avec l’apport de minéraux (disponibles dans le commerce).
  • Attention aux changements brutaux de la qualité de l’eau (animaux sensibles).
  • Prévoir une acclimatation lente au goutte à goutte de préférence.

Quelques exemples

Crevette abeille rouge cristal (Caridina cf Cantonensis), Crystal Red

La crevette Crystal Red (CRS) est considérée comme la reine des crevettes naines et apporte, par sa carapace rouge flamboyant, une jolie touche de couleur très vive dans tout nano-aquarium.

Attention, elle a besoin d’une eau bien filtrée et oxygénée (filtre puissant) et de renouvellement régulier de l’eau. Elle se reproduit facilement et un dépeuplement régulier est conseillé.

Nano aquarium crystal red

Crevette tigrée Deep Blue (Caridina cf Cantonensis Tiger)

Les « Tigrées bleues » comptent également parmi les représentantes les plus populaires de ce groupe de crevettes très colorées. La coloration bleue inhabituelle leur donne une apparence particulièrement bizarre.

Nano aquarium deep blue Cantonensis Tiger

Crevette Bourdon (Caridina cf Breviata), Bumble Bee

Elle est facilement confondue avec la crevette abeille mais il lui manque les composants orangés. C’est une espèce extrêmement sociable. On l’appelle également « Crevette Panda ». Porter la même attention à la qualité de l’eau que pour la Crystal Red. Même remarque que la CRS pour la reproduction et le dépeuplement conseillé.

Nano aquarium bumble bee

Crevette perle blanche (Neocaridina cf Zhangjiajiensis), White Pearl

Les oeufs blancs comme neige de cette espèce de crevettes transparentes ressemblent à de petites perles. Pendant que sa descendance se développe dans la poche ventrale, la génération suivante se prépare déjà dans les gonades de la femelle. Cette espèce existe aussi en bleu et est nommée « Blue Pearl ».

Nano aquarium white pearl

Crevette Cerise (Neocaridina Davidi var. Red), Red Cherry

Contrairement à la Crystal Red, la Red Cherry n’a pas de composant blanc. La forte coloration rouge de ces crevettes très prolifiques peut être renforcée par une nourriture riche en caroténoïdes. Dépeuplement très conseillé sous peine de surpopulation très rapide ! La forte demande a fait apparaître de nouvelles couleurs et on trouve maintenant cette espèce en orange, bleu, jaune, vert, noir, chocolat… Par contre, même espèce = hybridation !

Nano aquarium neocaridina davidi red cherry

Crevette Ninja (Caridina Serratirostris)

Cette crevette est idéale en nano mais elle est très discrète. Elle est capable de se fondre littéralement dans le décor. Les zoés doivent passer en eau saumâtre pour prospérer donc peu de chance de reproduction en bac.

Nano aquarium crevette ninja

Et pour terminer ce petit tour des crevettes les plus populaires, l’incontournable :

Crevette Cardinale de Sulawesi (Caridina Dennerli)

Cette petite crevette est indiscutablement la plus belle du genre Caridina. Sa population est endémique et vit exclusivement dans le lac Matano de l’île indonésienne de Sulawesi. Elle est spécialisée dans la vie entre et sous les roches. Pour sa maintenance, l’eau doit être chauffée (27 à 29°C) et sa qualité doit être impérativement irréprochable et sans variation significative !

Nano aquarium caridina dennerli

Les écrevisses naines

On peut maintenir, en bac spécifique bien planté et non chauffé, quelques petites écrevisses appartenant au genre Cambarellus ayant une durée de vie moyenne de 2 à 3 ans.

On peut les observer en pleine journée, notamment les particularités de comportements de reproduction mais il faut veiller à bien fermer les bacs.

Dotées de pinces, elles peuvent créer quelques dégâts dans la végétation. Omnivores et détritivores aimant les végétaux en décomposition, on peut cependant les nourrir avec des aliments disponibles dans le commerce spécialisé.

Les espèces les plus courantes sont : Cambarellus chapalanus, Cambarellus diminutus, Cambarellus montezumae, Cambarellus patzcuarensis, Cambarellus shufeldtii

Cambarellus chapalanus
Ecrevisse
Cambarellus chapalanus
Cambarellus diminutus
Least caryfish
Cambarellus diminutus
Cambarellus montezumae
Ecrevisse
Cambarellus montezumae
Cambarellus patzcuarensis
Cambarellus patzcuarensis
Cambarellus patzcuarensis
Cambarellus shufeldtii
Cambarellus
Cambarellus shufeldtii
>> Voir plus
Toutes les cambarellus

Les escargots

Ce sont des hôtes de choix pour les nano-bacs et leur activité de fouisseur au niveau du sol compense souvent les défauts d’équipement des nano. De par leur régime détritivore et alguivore, certains filtreurs, ils sont donc des auxiliaires indispensables au fonctionnement de ces écosystèmes particuliers. Ils réduisent considérablement le travail d’entretien des bacs en broutant inlassablement les vitres et tous les décors inertes.

Leur comportement permet également d’évaluer la qualité de l’eau : ils ont tendance à sortir du bac quand les conditions deviennent mauvaises (nitrates).

Ils nécessitent un pH et un GH moyen pour assurer la solidité de leur coquille.

On trouve des espèces tropicales et colorées d’escargots que l’on rencontre spontanément dans les aquariums tels que les Physes, Mélanoïdes et Planorbes mais l’intérêt des aquariophiles se porte plus sur des espèces plus originales connues sous le nom de Spike, Snail Zébré, Escargot Piano, etc.

Quelques exemples

Fiche Description

Nano aquarium anentome helena

Escargot mangeur d’escargots (Anentome Helena). C’est un escargot sans exigence particulière qui présente une particularité exceptionnelle : il dévore les autres escargots. C’est un animal très utile et joli de surcroit dans les aquariums infestés de petits escargots.

Nano aquarium vittina coromendeliana

Escargot Zébré (Vittina Coromendeliana). Les dessins de sa coquille sont extrêmement variables. Il se nourrit avant tout de restes de nourriture et d’algues mais délaisse les plantes. Cette qualité en fait un hôte précieux dans un aquarium.

Nano aquarium escargot bourdon à cornes

Escargot bourdon à cornes (Clithon sp.). Cette patelle nettoie inlassablement les objets d’aménagement et les vitres. Les couleurs et les dessins de leur coquille sont extrêmement variés.

Les mini-poissons

Il s’agit non seulement d’espèces de petite taille (< 3 cm) mais au comportement calme et pacifique s’adaptant à un faible espace de nage et supportant les nourritures du commerce (moins polluantes).

Malgré tout, ces nano-bacs d’au moins 30 litres seront plus difficiles à gérer et à entretenir que les nano d’invertébrés.

Les besoins en chauffage seront fonction des espèces hébergées.

Les espèces les plus courantes sont :

  • Le traditionnel combattant (Betta Splendens)
  • Les poecilidés nains (poisson moustique, poecilia élégant...)
  • Les characidés nains (tétra amande, tétra nain argenté, tétra nu...)
  • Les cyprinidés nains (rasbora orné, rasbora pygmée, microrasbora galaxy...)

Quelques exemples

Betta splendens
Combattant
Betta splendens
Boraras brigittae
Microrasbora axelrodi
Boraras brigittae
Danio margaritatus
Rasbora galaxy
Danio margaritatus
Heterandria formosa
Poisson moustique
Heterandria formosa
Hyphessobrycon elachys
Hyphessobrycon elachys
Hyphessobrycon elachys
Lepidarchus adonis
Lepidarchus adonis
Lepidarchus adonis
Neoheterandria elegans
Neoheterandria elegans
Neoheterandria elegans
>> Voir plus
Tous les poissons pour nanos

N'hésitez pas à partager et à réagir !

shanganagh-takhisis
shanganagh-takhisis il y a 3 mois
Voir les remerciements

Quelle population pour un petit aquarium ?

Outre les plantes, les mousses, vous pouvez également maintenir des invertébrés, des escargots, ... et pourquoi pas certains poissons, sous certaines conditions.

Ceci peut vous intéresser

Voir les articles "faune"
Cet article peut constituer un point de vue propre à son auteur. Veillez à vérifier par vous même l'exactitude, la véracité ou la complétude des informations qui y apparaissent.

Aucun commentaire

Anonyme
Anonyme
Anonyme
Anonyme